Complémentaire santé solidaire : testez vos droits en ligne

Cliquer sur l’image pour accéder au simulateur

Le dispositif de l’Assurance maladie permet aux plus démunis de consulter un médecin ou de se rendre en pharmacie sans avoir à avancer les frais. Un simulateur en ligne permet de savoir qui peut en bénéficier.

Photo by Christin Hume on Unsplash

Avez-vous déjà renoncé à des soins pour des raisons financières ? Si vos revenus sont faibles, vous pouvez peut-être bénéficier de la complémentaire santé solidaire (ex Cmu-c et Acs). Une fois affilié : plus d’argent à avancer pour le médecin, le dentiste ou pour vous procurer des médicaments en pharmacie.

« Le dispositif est gratuit ou revient, selon votre situation, à un euro par jour », détaille Gwenaëlle Le Bohec, directrice adjointe du Fonds de financement de la complémentaire santé solidaire. Pour pouvoir effectuer une demande, vous devez bénéficier de l’Assurance maladie, et vos revenus ne doivent pas dépasser un certain plafond (746 euros mensuels pour une personne seule en métropole, 830 euros dans les Dom).

Utilisez le simulateur en ligne du site ameli.fr pour connaître vos droits.  Si vous remplissez les conditions requises, vous pouvez déposer un dossier en ligne. Connectez-vous à votre compte personnel et accédez au formulaire en vous rendant dans la rubrique « Mes démarches »*.

Renouvelez votre demande chaque année

Vous pouvez scanner les justificatifs demandés et les transmettre directement en ligne. Le traitement de votre dossier peut prendre jusqu’à deux mois. Si besoin, votre caisse primaire d’Assurance maladie (Cpam) vous contactera pour des informations complémentaires. Si votre situation ne permet pas de procéder à votre inscription en ligne, vous pouvez adresser le formulaire par courrier à votre Cpam.

Attention : la complémentaire santé solidaire est accordée pour un an et doit être renouvelée chaque année. Votre demande de renouvellement devra être déposée, au plus tôt quatre mois et au plus tard deux mois, avant l’expiration de votre droit. Pour les bénéficiaires du Rsa (revenu de solidarité active) et de l’allocation de solidarité aux personnes âgées (Aspa), le renouvellement est automatique.