Don du sang face à l’épidémie : comment donner ?

Dans le contexte de l’épidémie de coronavirus, la collecte de sang est essentielle pour répondre aux besoins des patients. L’Établissement français du sang (EFS) vous invite à donner votre sang afin de sauver des vies et contribuer à soigner de nombreux malades.

L’EFS vous invite donc à lui permettre de reconstituer un bon niveau de stock au cours de cette période très sensible.

Qui peut donner son sang ?

En règle générale, pour donner son sang, il faut :

  • être majeur et avoir entre 18 et 70 ans ;
  • être en bonne santé et peser au minimum 50 kg.

Après 60 ans, le don est nécessairement soumis à l’autorisation du médecin responsable du prélèvement.

Il existe néanmoins un certain nombre de contre-indications liées à la situation de la personne souhaitant donner son sang (état de santé, antécédents familiaux, pratiques personnelles, séjours à l’étranger, pratiques sexuelles…).

  Attention : Vous ne pouvez vous rendre en collecte si vous présentez des symptômes grippaux.

  À noter : Un arrêté publié au Journal officiel du 26 décembre 2019 prévoit de réduire la période d’abstinence que doivent respecter les homosexuels souhaitant donner leur sang. C’est à partir du 2 avril 2020 que cette période d’abstinence passera de 12 mois à 4 mois.

Comment se passe le don du sang ?

Avant le prélèvement : vous pouvez manger en évitant cependant l’absorption de graisses et de boissons alcoolisées.

Lors de l’examen médical, vous devez remplir un formulaire et répondre aux questions du médecin.

Une pièce d’identité vous sera demandée lors de votre inscription administrative.

C’est le médecin responsable du prélèvement qui peut apprécier la possibilité d’un don au regard des contre-indications du donneur, ainsi que de la durée prévue du don.

Pendant le prélèvement : entre 420 à 480 ml de sang sont prélevés, en fonction du poids du donneur. L’acte lui-même dure 8 à 10 minutes. Si l’on ajoute le temps de l’entretien pré-don, puis le temps de repos et de collation qui suit le prélèvement, le don de sang prend environ 45 minutes à 1 heure.

Après le prélèvement : il est utile d’observer un temps de repos, sous surveillance médicale. Une collation vous est ensuite proposée.

  À savoir : Il faut respecter un délai d’au moins 8 semaines entre 2 dons de sang. Une femme peut donner son sang au maximum 4 fois par an, un homme 6 fois par an.

Où donner son sang ?

L’EFS propose sur son site une cartographie des sites de collecte fixes et mobiles selon les types de don (sang, plasma, plaquettes) et la période qui vous intéresse, avec leurs coordonnées et horaires d’ouverture.

Pendant cette période de confinement, privilégiez les rendez-vous , lorsque cela est possible.

  Rappel : Plusieurs sortes de don sont possibles :

  • le don de sang total est le plus courant. Il est utilisé pour des transfusions sanguines et la recherche médicale ;
  • le don de plasma est utilisé pour préparer les vaccins, sérums, remèdes contre l’hémophilie. Il est également utilisé en prévention de la maladie du nouveau-né liée au rhésus (c’est par exemple le cas lorsqu’une femme Rh négatif est enceinte d’un bébé Rh positif) ;
  • le don de plaquettes sanguines sert notamment à soigner certains cancers, dont la leucémie.

  À noter : dans le cadre des mesures de confinement, les citoyens sont autorisés à se déplacer pour aller donner leur sang sur les sites de collecte de l’EFS, sous réserve de remplir l‘attestation officielle ou une déclaration sur l’honneur indiquant qu’ils vont donner leur sang, au motif de l’assistance aux personnes vulnérables.