Prime pour les jeunes de moins de 25 ans

Édouard Philippe a annoncé le 4 mai devant le Sénat le versement d’une aide de 200 € dès le mois de juin pour soutenir les étudiants et les jeunes précaires de moins de 25 ans en grande difficulté face à la crise sanitaire liée à l’épidémie du Coronavirus. En raison du confinement, certains jeunes se trouvent dans une situation financière critique. Cette aide ponctuelle sera versée en une fois et devrait concerner environ 800 000 jeunes.

Qui est concerné ?

En raison du confinement instauré pour lutter contre la propagation de l’épidémie du Coronavirus, de nombreux étudiants et jeunes gens font face à de grandes difficultés financières du fait de la perte de leur emploi et de la fermeture des restaurants universitaires.

Une aide de 200 € sera versée dès le début du mois de juin aux étudiants, boursiers ou non boursiers, ayant perdu leur travail (à partir de 32h par mois, soit 8h par semaine) ou leur stage gratifié ainsi qu’aux étudiants originaires d’outre-mer isolés en métropole et qui n’ont pu rentrer chez eux en raison de la crise sanitaire.

Les apprentis et les étudiants en chômage partiel ne sont donc pas concernés.

Cette aide de 200 € sera versée mi-juin aux jeunes de moins de 25 ans dans une situation « précaire » ou « modeste » bénéficiaires des allocations personnalisées au logement (APL).

Modalités d’attribution aux étudiants

Les étudiants devront remplir un formulaire disponible dès le 12 mai sur le site etudiants.gouv.fr . Les instructions pour remplir les dossiers seront simplifiées et le versement de l’aide exceptionnelle interviendra dans les semaines qui suivront afin que les étudiants puissent en bénéficier dès le début du mois de juin.

Cette aide exceptionnelle viendra en complément :

  • Des bourses sur critères sociaux ;
  • Des aides d’urgence ;
  • Des aides spécifiques mises en place par les établissements (bons d’achat alimentaire ou de matériel informatique et de téléphonie).

Modalités d’attribution aux jeunes précaires

Pour les jeunes de moins de 25 ans dans une situation « précaire » ou « modeste » bénéficiaires des allocations personnalisées au logement (APL), l’aide devrait être automatiquement versée aux jeunes éligibles à cette aide par la Caisse d’allocations familiales (CAF) chargée de verser les APL.

Les modalités de versement de cette aide seront précisées dans les prochains jours.